Aider, c'est aussi simple qu'un cours de danse
Header

Les danses pratiquées

Les danses et les niveaux proposés sont variables, des adultes aux enfants.
Les élèves apprennent plus de 10 danses comme le rock, salsa, bachata, les valses française, viennoise et anglaise, le tango, le quick step et fox trot, le chachacha, rumba, paso etc..

Le tango

Le tango est un enseignement constitué de figures types (corté, habanera : pas de marche avant-arrière, pas pivoté, promenade, carré, carré déboité, renversés) qui se succèdent aux pas à la rythmique prédéfinie (lent et vite), où les bustes restent relativement fixes. Le tango argentin, quant à lui, est une danse d’improvisation, où aucun pas et aucune séquence ne se répète fondamentalement (les pas de danses se multiplient plus qu’ils ne s’additionnent), que chaque danseur réinvente, dont la géométrie fondamentale de déplacement est le tour et où les bustes sont plus souples et parfois mobiles.

Le chachacha

Le chachacha est une danse relativement simple à apprendre, mais le pas de base est un petit peu plus compliqué que celui des danses apparentées (rumba, mambo, salsa…). Sa principale caractéristique réside en effet dans le chassé effectué sur le « quatre-et-un » du décompte de la danse. Comme dans toutes les danses latines, c’est le garçon qui guide la fille.

Le paso doble

Le paso doble est l’une des danses les plus simples à apprendre au départ. Le pas de base est en effet un simple pas de marche. Le nom paso doble signifie littéralement “deux pas”, probablement parce cette danse est basée sur une simple marche stylisée. C’est dans le contexte des corridas d’Espagne (qui existent depuis le XVIIe siècle) qu’il faut situer les origines du paso-doble. Le paso doble passe rapidement les frontières de l’Espagne pour se développer et prendre tout son essor dans le sud de la France d’où il conquiert le reste du pays. C’est pour cette raison que de nombreuses figures de base du paso doble portent des noms français : “sur place”, “le huit”, “la cape”, etc.

Le jive

Le jive tient la place correspondant au rock’n'roll en danse de salon. Dansée sur un rythme rapide, cette danse repose sur des jeux de jambes assez fatigants. Descendant du Lindy Hop, elle est devenue populaire en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale par la musique swing de Benny Goodman, Artie Shaw, Tommy Dorsey et Glenn Miller, ce après avoir d’abord conquis l’Ouest, puis les médias du Nouveau Monde en 1940 sous le nom de Jitterbug. Le boogie, le rock & roll ont aussi influencé cette danse.

La valse viennoise

La valse est une danse généralement écrite sur une mesure à 3/4, durant laquelle le couple enlacé se déplace sur la piste en tournant sur lui-même. On suppose que la valse a pour origine des danses populaires en Allemagne ou en Autriche. Certaines remontent jusqu’au XIVe siècle.